Noémie

20 ans, étudiante en Communication Publié le 2018.06.04

A quel age as-tu reçu ton premier smartphone ? 


Mon premier téléphone c’était à 9-10ans. Mon premier smartphone … Le LG cookie il compte ou pas ? Oui, alors à 12-13 ans. Le LG cookie c’était trop la révolution, c’était un des premiers tactiles. J’étais en 1ère secondaire. Je l’ai reçu parce que j’avais deja un téléphone depuis quelques années deja par mon père. C’était la mode à l’époque et j’ai tanné ma mère pour l’avoir et elle me l’a acheté. C’était aussi une question de sécurité puisque je commençais à voyager toute seule. Mais le smartphone en question c’est juste que je le voulais. Sur le LG cookie il y avait le stylet et c’était ça qui était trop cool. J’ai eu le samsung star aussi. Il y avait déjà le wifi sur ces smartphones. Je n’en avait pas vraiment l’utilité, parce qu’à titre légitime, ma mère ne voulait pas que je m’inscrive sur facebook. Je me suis inscrite en 1ère secondaire en shmet, mais je ne pouvais pas l’avoir sur mon téléphone. J’y allais quand j’allais chez mon père une semaine sur deux le week end. En 1ère nous étions en 2010. 


As-tu eu des restrictions à ton téléphone ? 


Oui, faire attention à mon crédit. J’avais encore des cartes prépayées. Sinon 2 jours après j’avais plus rien. Autrement, non parce que mes parents sont assez cools. Il n’y avait pas encore instagram, j’avais facebook et msn. Je me souviens que je ne pouvais pas mettre ma webcam avec les gens. Ou alors, il fallait que je justifie que c’était ma copine pour pouvoir le faire. Il fallait que ma mère la connaisse. Et comme je l’ai dit il était hors de question pour ma mère que je m’inscrive sur facebook. Et je l’ai quand même fait, parce que mon père savait très bien que ma mère ne voulait pas mais il en avait rien à foutre parce que je pouvais faire ce que je voulais. Donc j’allais sur facebook une semaine sur deux pour poster des couillonnades sur le mur de mes amis, lire des couillonnades sur mon mur et pour m’occuper des animaux virtuels qu’on pouvait avoir sur facebook.

C’est tout ce que je faisais sur facebook. Liker un max de pages à la con. “Like ça si toi aussi t’en a marre de l’école…”, des trucs comme ça … C’est tout ce que je faisais. J’avais tout fait pour que ma mère ne me grille pas, parce qu’elle n’avait pas facebook et un jour je me suis fait griller comme une bleue.Elle m’a défoncée parce que j’avais désobéi, j’avais fait un truc qui était mal pour elle.

De toute façon, mais elle me disait : “si je te fais supprimer ton compte, tu vas en recréer un autre !” C’est une pote de classe qui m’a parlé la première fois de facebook, elle m’a dit que c’était un mélange entre skyblog et msn. Les restrictions n’ont pas beaucoup servi. Déjà parce que j’en avais très peu. Mais c’était surtout pour ma sécurité. Je n’ai jamais fait de trop grosses couillonnades non plus, des trucs qui puissent me mettre en danger. Et puis j’ai mon caractère donc, je faisais comme j’avais envie (rire).


Comment vois-tu l’avenir avec les smartphones ? comment les humains vont-ils continuer d’interagir avec le smartphone ? 


Je pense qu’on pourra s’en passer. Moi-même je suis plutôt accro mais je sais quand même m’en passer, je sais très bien que je saurais vivre sans, c’est juste qu’il est genre grave utile. Je fais pleins de trucs avec, tout le temps, tous les jours. Des bêtes trucs qui peuvent m’être utile, genre mes comptes bancaires, c’est un exemple parmi d’autres, mais c’est vrai qu’on a d’autres alternatives donc on peut s’en passer. Mais c’est aussi vrai que c’est une addiction, ça devient de plus en plus ludique aussi. Et je pense que dans ce sens-là on va devenir de plus en plus accro, puisqu’on aura de plus en plus de fonctionnalités. Les créateurs font des trucs de plus en plus ludiques, le genre de couillonnades avec le nouvel iphone X où on peut déverrouiller son téléphone avec la tête. Y’a pleins de connards qui vont l’acheter juste pour ça. J’ai aussi acheter un téléphone à 700bal qui vaut pas 700bal.

Je pense qu’on peut faire des trucs monstrueux. Regarde comment ça a évolué depuis 20 ans. Et plus on fait plus on sait faire. Je sais pas quoi puisque c’est pas mon domaine, moi je demande qu’à découvrir. Je pense que ca va évoluer qu’en positif. Ca me plait je trouve ca dingue tous les trucs qu’on sait déjà faire. Niveau ingénierie c’est juste dingue. C’est cool qu’on puisse faire des trucs aussi incroyables sur des petits bazares comme ça. Mais moi je suis pour le progrès en général. donc je trouve ca cool !

Si on se concentre que sur ça on peut se séparer du smartphone et on développe des techniques qu’on peut appliquer ailleurs. Je trouve ca dommage qu’on puisse être contre le progrès. Si toi t’as pas envie d’en avoir un, c’est ton problème mais tu peux pas être contre. Il faut pas nier que ca apporte des trucs positifs. Après chacun a son avis. Après, le problème qui revient toujours c’est que les jeunes sont todi sur leur téléphone, mais là je pense pas que ce soit une question de progrès, c’est juste une question d’éducation.

Je suis accro à mon smartphone, mais je sais bien que comme là on discute, je vais pas le sortir, quand je vais manger avec des copines ou en famille ou n’importe, je le laisse dans mon sac. Et si j’ai vraiment quelque chose qui est urgent, on m’appelle et là je décroche et ça change rien d’il y a 10 ans quand on avait les téléphones normaux. C’était la même chose. C’est juste une question d’éducation.

Quand t’es dans la rue et que tu vois quelqu’un avec son téléphone, moi je pars du principe que “qu’est ce qu’on s’en fou”. Moi je te parle des interactions sociales, mais si le soir dans mon lit à la place de lire un livre je suis sur facebook, je fais ce que je veux tu vois. Tant que ca n'interagit pas avec l’autre on s'en fout. Chacun fait ce qu’il veut de son cul. Moi personnellement, j’ai pas envie que mes enfants soient comme ça tout le temps, j’ai envie qu’ils aillent jouer dehors mais ça aussi c’est une question d’éducation, imposer des “horaires”. Et si on voit les jeunes dans la rue jouer à Pokemon Go, qu’est ce que ca peut leur foutre ? Moi je suis pas vraiment partisane de Pokemon go mais chacun fait ce qu’il veut. Après si ca rentre dans la sphère sociale, c’est toujours une question d’éducation.

On a tous été ados, on sait tous que c’est dur de gérer un ado, je l’ai dit moi-même, je faisais ce que je voulais quand j’étais gosse, je faisais en shmet derrière le dos de mes parents mais y’a quand même un minimum. Ici, ma mère ne m’a pas dit de ne pas prendre mon téléphone en sortant mais c’est des règles qui s’appliquent de toute manière, et c’est les parents qui sont responsables de ça. Accros, tu peux être accros à pleins de trucs : au shopping, à la cigarette, ... Tout ça, et là tes parents n’y peuvent rien. Mais tu fumes pas dans le bureau ici parce que tu sais au fond de toi que c’est politiquement pas correcte. Ben moi c’est la même chose avec mon téléphone. 


Peux-tu rester sans smartphone ? 


Oui, bah oui je peux rester sans mais je deviens dingue .. Quand j’oublie mon chargeur .. ca tient pas hein les téléphones à 700€, ca tient pas une journée donc en soi, quand t’oublies ton chargeur t’es comme un con, mais je suis pas morte. Juste sur le moment je me dis “fais chier”. 


(Qu’est ce qui te manque ?) 


Rien … ca me fait juste chier parce que j’ai peur de rater un message important, ou un appel, une notification, (c’est la même idée), un truc sur facebook alors qu’il y a jamais rien au final. J’ai même pas de raison. Je me dis que mes potes ça va les faire chier que je réponde pas, que d’habitude je suis au taquet. C’est cette idée-là.

C’est juste un réflexe, même de faire rien. D’ailleurs là en blocus, je supprime les apps de mon téléphone. Pas mon compte facebook mais l’app. J’utilise pas facebook sur l’ordinateur hein … Quand je suis sur l’ordi j’ouvre la page mais bon, mon téléphone est plus rapide mais là en blocus je supprime les apps parce qu’il suffit que j’ai une notification, que j’ouvre mon téléphone, je regarde ma notif et puis que j’aille sur facebook et je perds 3mn de mon temps à rien faire.

Ca oui, c’est mon côté addict, je sais même pas je suis addict à quoi, mais je sais bien que ça joue sur mon blocus parce que je perds du temps monstre à rien foutre. Mais je suis addict mais j’arrive à m’en passer dans ce sens-là, je laisse mon tel dans le coin ou dans le fond de ma chambre. Je deviens pas dingue, justement j’ai plus facile à me concentrer.

Je me mets des restrictions en blocus, quand j’étais en secondaire, y’avait pas encore toutes ces addictions donc ce n'était pas difficile de se détacher de son téléphone, mais en arrivant à l’université, j’étais assez grande que pour me mettre mes propres restrictions. Et même aux yeux de ma mère j’étais assez grande pour savoir ce que j’avais à faire ou pas. Elle m’a jamais rien dit. Je le fais pas tout le temps, y’a des fois où j’ai pas envie.

Et quand je le garde, c’est pas parce que j’ai pas envie de m’en séparer, c’est juste que j’ai la flemme. Mais je sais d'office que s’il est à côté de moi je vais moins bien travailler. A la moindre notification ça me fait perdre du temps. 


As tu un intérêt particulier quand tu postes sur les réseaux sociaux ?


Un intérêt non, mais mais plutôt un espoir, mais le mot est trop grand, tu vois genre un peu une attente qu’il y ait une réaction derrière. Je poste pas en me disant, je veux avoir telle ou telle réaction, mais quand je poste (je poste plus trop sur facebook, je suis plus sur instagram), sur facebook j’ai plus changé ma photo de profil de puis au moins un an. Mais je poste jamais sur facebook, avant oui, plus mais maintenant non, parce que je crois que c’est juste une question de mode. Quand je poste j’espère qu’il y aura des réactions, même inconsciemment. 


Et le profit par rapport à une visibilité en ligne, trouves-tu ça important? 


Au début, je me suis inscrite sur instagram et non, je publiais tout et n’importe quoi. C’est la mode de faire un beau feed. Mais j’avais même pas entendu parlé de ça, je mettais des photos de mon chat, fin voilà … Et puis j’ai eu le concours (miss Belgique) où c’était un peu une porte de visibilité pour moi mais je suis pas trop à me montrer. C’était difficile pour moi, notamment pour le concours, de vraiment faire ma pub tout le temps, et m’afficher et raconter ma vraie vie. C’est le truc que j’ai vraiment du mal à faire, donc j’aurais pu m’en servir pour mais je l’ai pas fait.

Facebook oui, parce que j’étais obligée, mais sinon je n’aimais pas ça, publier tout le temps tout le temps pour attirer des gens. Ca me mettait mal à l’aise donc je l’ai pas fait sur instagram parce que je le faisais déjà sur facebook.

Quand le concours s’est terminé, j’ai eu quelques contrats avec des marques et notamment une marque pour qui j’ai bossé, qui voulait que je fasse des photos pour elle mais aussi du placement de produit sur mon instagram. Et ils m’ont dit : “le problème c’est que tu as 800 followers…” qui est pour monsieur et madame tout le monde, beaucoup mais pour le monde d’instagram c’est ridicule. ils m’ont dit : “800 followers pour nous ça sert à rien, et tes photos sont nulles”.

De là j’ai commencé à soigner mon instagram et à essayer d’attirer des followers dans le sens ou si je fais des photos, avec le rythme d’instagram, ca attire, même si tu fais pas vraiment de pub ça attire les gens et ils ont envie de te suivre. Je me dis je vais faire ça, j’ai rien à perdre, justement j’aurai un chouette instagram, bah y’avait que du bénef à tirer. Et je suis partie de février 2017 avec 800 followers.

J’ai tout supprimé de mon feed pour le remettre à zéro. Et j’ai recommencé et en un an et demi j’ai 2400 followers. J’ai juste soigné mon instagram, en mettant un peu de hashtags par-ci par-là. Essayé de suivre les filles influenceuses. Commenté plus.

C’est un truc difficile pour moi de mettre des commentaires sur les réseaux sociaux avec des gens que je connais pas. Maintenant je ne le fais plus parce que je ne fais plus ce placement de produit, donc je m’en fou. Mais pour avoir plus de followers, il faut beaucoup interagir. Tu commentes la photo d’untel, y’en a 30 autres qui commentent bah elles voient ton commentaire. On s’en fou de ton commentaire, mais par curiosité tu vas voir le profil. “Ah elle est sympa je vais la follow…” c’est comme ça que ça fonctionne.

Maintenant je le fais plus. De 1 parce que je l’avais fait dans l’optique de cette histoire de followers pour la marque et maintenant je bosse plus la dedans, et surtout c’est pas vraiment moi. C’était surjoué. les commentaires “ah t’es trop belle” bah c’est pas spontané d’aller commenter. Un petit like oui parce que c’est plus discret, incognito. 

  • Noémie

    2018.06.04
    ça change rien d’il y a 10 ans quand on avait les téléphones normaux. C’était la même chose. C’est juste une question d’éducation.

    A quel age as-tu reçu ton premier smartphone ? 


    Mon premier téléphone c’était à 9-10ans. Mon premier smartphone … Le LG cookie il ... Lire en entier

  • Simon

    2018.06.06
    Créer une passerelle intergénérationnelle. & comprendre le comportement d'une génération ultra-connectée.

    Bonjour à tous,

    J'ai longtemps été partagé en ce qui concerne les technologies. Je pense que je le suis encore. J'adore d'un coté. Je ne saurai ... Lire en entier

DWM - HEAJ